LE MATINAL
Culture

Guy Mapoko a confirmé – Quotidien Le Matinal


Les passionnés de la musique rock ont partagé d’inoubliables moments de célébration du Rockafrica avec l’artiste Guy Mapoko Koudakoll. Il a présenté son nouvel album «Pardon» au public à l’occasion d’un concert live 100% rock qu’il a animé le vendredi 12 juillet 2019 à l’Institut français de Cotonou.

Le chanteur et promoteur du Rockafrica Guy Mapoko Koudakoll, a tenu en haleine les fanatiques de la musique blues and rock. Ancien sociétaire du groupe, «Les frères Koudakoll», Guy Mapoko a donné la preuve de tout le bien que l’on pense de lui sur scène. De retour de Montréal où il réside depuis quelques années, il a proposé au public de l’Institut français quelques morceaux de son large répertoire musical avec un focus sur certains  sons du tout nouvel album estampillé «Pardon». Accompagné par la jeune élite du groupe Ambo du Sanctuary, cette bête des scènes a fait revisiter à ses fans, les titres de son tout dernier livre sonore. Muni d’un piano baladeur, l’artiste à la voix tonitruante, a épaté  le public par sa grande technicité, sa puissance, et son sens du groove. Il s’est distingué également par ses gigantesques setups comportant, entre autres, de nombreuses cymbales superposées et des percussions accordées qui lui permettent d’exhiber un jeu de virtuose d’une grande finesse. Il a enchaîné les morceaux à une cadence infernale, le tout avec une efficacité toujours redoutable. Il s’est donné à fond,  il a enchaîné les tubes, transpiré à grosses gouttes. Au milieu du spectacle, dans un fracas assourdissant de batteries et de guitares électriques, il a perdu le contrôle et s’est lancé dans le public. Dans un tonnerre assourdissant d’effets spéciaux et pyrotechniques, il s’est révélé sous sa forme bestiale et a hurlé de bonheur et de jouissance. Debout, bien installé dans cette rock’n’roll attitude qu’il dénomme affectueusement Rockafrica, il a décidé de rendre un hommage bien mérité à son idole Danialou Sagbohan avec la reprise d’un de ses titres qui figure d’ailleurs sur son album, «Pardon». Puis, il a rendu hommage à Johny Hallyday à travers l’interprétation de plusieurs de ses morceaux. Au, total quatorze titres ont été présentés par l’artiste.

Odi I. Aïtchédji





Source link

Related posts

Déou Malé distingué par l’Ong Pentagone – Quotidien Le Matinal

S7zRWAgPYJ

L’écrivain Florent Couao-Zotti honore le Bénin – Quotidien Le Matinal

S7zRWAgPYJ

Concert live de l’artiste N’Dani Gani ce jour « Le clou de cette soirée sera une surprise » – Quotidien Le Matinal

S7zRWAgPYJ

Leave a Comment

Nous utilisons les cookies afin de fournir les services et fonctionnalités proposés sur notre site et afin d’améliorer l’expérience de nos utilisateurs. Les cookies sont des données qui sont téléchargés ou stockés sur votre ordinateur ou sur tout autre appareil. En cliquant sur ”J’accepte”, vous acceptez l’utilisation des cookies. Vous pourrez toujours les désactiver ultérieurement. Si vous supprimez ou désactivez nos cookies, vous pourriez rencontrer des interruptions ou des problèmes d’accès au site." "En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales" "Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique." Accepter Lire la suite

Politique de confidentialité & Politique de Cookies