LE MATINAL
Actualités

Retour des biens culturels des pays africains La Cédéao adopte un plan d’actions à Cotonou – Quotidien Le Matinal


Les ministres de la culture des Etats membres de la Communauté èconomique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao) ont tenu le mercredi 17 juillet 2019 une réunion à Cotonou. C’est le ministre des affaires étrangères et de la coopération, Aurélien Agbénonci, qui a procédé à l’ouverture des travaux.

Les Etats membres de la Cédéao s’engagent à mettre en place une politique culturelle et un plan d’actions régionale sur le retour des biens culturels africains à leurs pays d’origine. Réunis à Cotonou, les ministres de la culture de ces différents pays, ont manifesté le désir de leurs gouvernements respectifs de  doter l’espace Cédéao de ces deux documents stratégiques. Selon le ministre de la renaissance culturelle, des arts et de la modernisation sociale, président en exercice de la présente réunion, Assoumana Malam Issa, l’enjeu est de taille. Et c’est tout naturellement qu’il a invité ses pairs à formuler des recommandations pertinentes qui pourraient non seulement faciliter l’adoption de ces documents par les instances supérieures de la Cédéao, mais surtout convaincre les chefs d’Etat et de  gouvernement sur la nécessité de prendre sérieusement en compte la dimension culturelle vers le développement socioéconomique des différents pays. Assoumana Malam Issa a également rappelé que cette réunion fait suite à celle des experts sur la politique culturelle régionale et celle des experts de la culture sur le rapatriement des biens culturels africains à leurs pays d’origine qui se sont tenus respectivement en décembre et en avril dernier à Cotonou. Le ministre des affaires étrangères béninois, Aurélien Agbénonci, dans son discours d’ouverture, a beaucoup insisté sur l’importance que le président Patrice Talon accorde à la restitution des biens culturels aux peuples africains. Il a, par ailleurs, indiqué que les industries culturelles, la créativité, l’inventivité, et surtout par la rigueur dans la gestion de toutes ces politiques, il est possible de sortir les Africains de la situation du sous-développement.

Léonce Adjévi





Source link

Related posts

L’Ansalb organise une journée de réflexion – Quotidien Le Matinal

S7zRWAgPYJ

Tribunal de Porto Novo: 21 dossiers inscrits au rôle

CHARENNE SOSSOU

Libre circulation des biens et des personnes dans l’espace Cedeao Le Bénin classé 1er pays – Quotidien Le Matinal

S7zRWAgPYJ

Leave a Comment

Nous utilisons les cookies afin de fournir les services et fonctionnalités proposés sur notre site et afin d’améliorer l’expérience de nos utilisateurs. Les cookies sont des données qui sont téléchargés ou stockés sur votre ordinateur ou sur tout autre appareil. En cliquant sur ”J’accepte”, vous acceptez l’utilisation des cookies. Vous pourrez toujours les désactiver ultérieurement. Si vous supprimez ou désactivez nos cookies, vous pourriez rencontrer des interruptions ou des problèmes d’accès au site." "En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales" "Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique." Accepter Lire la suite

Politique de confidentialité & Politique de Cookies