LE MATINAL
Actualités

Après le retrait de son formulaire de parrainage : Le député Joseph Amavi Anani affirme qu’il peut parrainer tout candidat

L’honorable Joseph Amavi Anani a retiré son formulaire de parrainage ce mercredi 13 janvier 2021 au siège de la Commission électorale nationale autonome (Céna). Après son passage à la Céna, le député du Bloc républicain (Br) a accordé une interview au Groupe de Presse Le Matinal.« C’est une mission républicaine parce que ça contribue au renforcement de la démocratie dans notre pays », a déclaré le député Joseph Amavi Anani. Pour cet élu de la 17ème circonscription électorale, cette mission républicaine qu’est le parrainage permet de respecter chaque année les échéances électorales. « C’est Dieu qui choisit les hommes pour diriger. Donc je lui rends grâce pour ce qu’il a fait (…) On aura à choisir dans les tout prochains jours, celui qui aura la lourde responsabilité de conduire les destinés de notre pays. Donc, prendre part à cela, ce n’est pas donné à tout le monde. C’est pour ça que nous devons remercier le tout puissant », a-t-il ajouté. S’agissant du parrainage, Joseph Amavi Anani a déclaré qu’il peut parrainer tout candidat mais qu’il attend de recevoir des approches pour le moment. « Est-ce que je peux parrainer l’opposition ? Pourquoi pas ? Je peux parrainer tout candidat naturellement. Mais jusque-là, j’attends que les gens m’approchent. Je ne connais même pas encore les candidats. Je ne sais pas qui va m’approcher », a-t-il laissé entendre. Plus loin, il ajoute qu’il n’y a pas de consignes de vote au sein de son parti et que tous les potentiels candidats peuvent les approcher pour un accompagnement. « Il n’y a pas de consignes de vote. Il n’y aura pas un seul candidat. Par conséquent, nous devons permettre à ceux qui veulent être candidats de l’être. Pour qu’on ne dise pas qu’au Bénin, il n’y a qu’un seul candidat, la démocratie est ceci et cela. Un peu comme on l’entend sur les réseaux. Donc, ceux qui veulent être candidats, qui veulent compétir, qui veulent conduire le destin de ce pays, s’ils nous approchent, nous allons les accompagner à être candidats. Donc le reste, c’est l’extrême discrétion », a-t-il conclu.

Léonce Adjévi

Related posts

Les réformes ont payé – Quotidien Le Matinal

S7zRWAgPYJ

Un autre pari gagné par Talon – Quotidien Le Matinal

S7zRWAgPYJ

Ouattara et Nana Akufo-Addo félicitent Talon – Quotidien Le Matinal

S7zRWAgPYJ

Leave a Comment

Nous utilisons les cookies afin de fournir les services et fonctionnalités proposés sur notre site et afin d’améliorer l’expérience de nos utilisateurs. Les cookies sont des données qui sont téléchargés ou stockés sur votre ordinateur ou sur tout autre appareil. En cliquant sur ”J’accepte”, vous acceptez l’utilisation des cookies. Vous pourrez toujours les désactiver ultérieurement. Si vous supprimez ou désactivez nos cookies, vous pourriez rencontrer des interruptions ou des problèmes d’accès au site." "En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales" "Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique." Accepter Lire la suite

Politique de confidentialité & Politique de Cookies