LE MATINAL
Actualités Société

Débordement du fleuve Mono : Près de 70.000 personnes touchées à Athiémé et Grand-Popo

La montée des eaux en cette saison pluvieuse dans le département du Mono a occasionné d’énormes conséquences. Les Communes de Grand-Popo, Athiémé, Lokossa et Houéyogbé sont les plus affectées par le débordement du fleuve Mono depuis le début de ce mois de septembre 2021.

Dans la Commune d’Athiémé par exemple, la population touchée est estimée à 49 003 dont 20 326 sous l’eau, 5 236 femmes enceintes, 15 478 enfants de moins de 05 ans, 741 personnes handicapées, 11 970 personnes de troisième âge et malheureusement 01 décès d’élève âgé de 13 ans dans l’arrondissement de Dédékpoè. Tel est le bilan fait par le point focal de la Plateforme départementale de réduction des risques de catastrophes et d’adaptation aux changements climatiques (Pdrrc-Acc), Arnaud Agon, rapportés par l’Agence bénin presse. Du côté des producteurs, toujours dans la Commune d’Athiémé, le nombre des sinistrés s’élève à 25 358 dont 10 236 femmes pour 608,84 hectares de cultures détruites. Plusieurs infrastructures socio-communautaires sont inondées et inaccessibles, notamment dans les arrondissements d’Adohoun, d’Aguidahoué, de Dédékpoè, de Konouhoué, d’Atchannou, d’Awamè et d’Akonana. On dénombre 122 points d’eau, 04 écoles maternelles, 12 écoles primaires publiques, 03 collèges d’enseignement général, 14 pistes d’accès et le Centre de promotion social. 31 habitats se sont écroulés et 289 partiellement endommagés. Dans le même temps, quatre arrondissements de la Commune de Grand-Popo ont été touchés avec 23 localités sur 60. Quatre centres de santé d’arrondissement, sept (07) points d’eau, 09 écoles primaires publiques, deux collèges d’enseignement général, 28,35 kilomètres d’infrastructures de transport et 196 hectares de cultures détruites sont logés dans le registre des infrastructures sociocommunautaires inondées et inaccessibles. Il faut noter que, face à cette situation plusieurs dispositions sont en train d’être prises par la Plateforme départementale de réduction des risques de catastrophes et d’adaptation aux changements climatiques pour soulager les sinistrés.

 

Léonce Adjévi

 

 

Related posts

Reconnu comme pionnier et artisan du rayonnement de la comptabilité au Bénin et en Afrique : Me Christian Désiré Migan dignement célébré par l’Abecs

MARCUS KOUDJENOUME

Paulin Akponna invite à l’entrepreneuriat – Quotidien Le Matinal

admin

Zone sanitaire Djougou-Copargo-Ouaké : L’assurance maladie du projet Arch devient une réalité

MARCUS KOUDJENOUME

Laisser un commentaire

Nous utilisons les cookies afin de fournir les services et fonctionnalités proposés sur notre site et afin d’améliorer l’expérience de nos utilisateurs. Les cookies sont des données qui sont téléchargés ou stockés sur votre ordinateur ou sur tout autre appareil. En cliquant sur ”J’accepte”, vous acceptez l’utilisation des cookies. Vous pourrez toujours les désactiver ultérieurement. Si vous supprimez ou désactivez nos cookies, vous pourriez rencontrer des interruptions ou des problèmes d’accès au site." "En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales" "Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique." Accepter Lire la suite

Politique de confidentialité & Politique de Cookies