LE MATINAL
Actualités Société

Décision tribunal de Kandi : 12 mois de prison ferme pour 2 trafiquants d’ivoires

Le Tribunal par jugement contradictoire et en premier ressort en matière correctionnelle et de flagrant délit, et se fondant sur les articles 891 et 892 du code pénal retient les deux prévenus dans les liens de la prévention de circulation sans certificat d’origine de trophées d’animaux intégralement protégés. Les condamne à 12 mois d’emprisonnement ferme, à une amende de 300.000 FCfa chacun et à une somme de 1.000.000 de FCfa pour dommages et intérêts. C’est le contenu de la décision rendue par le Tribunal de Kandi à l’encontre de deux trafiquants d’ivoires impliqués dans une affaire de commercialisation illicite de deux défenses d’éléphants à Malanville en février 2021. Avec cette décision du mardi 30 mars 2021, ces trafiquants sont désormais pensionnaires de la maison d’arrêt de Kandi pour répondre des actes qu’ils ont posés. Car, la détention, le transport et la commercialisation des trophées d’éléphants sont interdits par la loi n°2002-16 du 18 octobre 2004 portant régime de la faune en République du Bénin et de son décret d’application. Tout comme l’éléphant, le lamantin d’Afrique, le sitatunga, le buffle de forêt ou buffle nain, l’antilope royal, le guépard, le léopard, le crocodile, les tortues marines pour ne citer que celles-là, sont des espèces intégralement protégées. Nul n’a le droit de les toucher. Ces espèces sont menacées d’extinction et le Bénin au regard des lois sur la faune et les conventions qu’il a ratifiées se bat pour leur protection. Toute personne impliquée dans le trafic illicite des trophées de ces espèces doit répondre de ses actes devant la justice qui n’accorde aucune clémence aux ennemis de la faune. Tel est le cas de ces deux (02) trafiquants qui ont écopé de 12 mois d’emprisonnement ferme avec des amendes, dommages-intérêts à payer.

Serge Adanlao

Related posts

Le Bénin intègre la Baii – Quotidien Le Matinal

S7zRWAgPYJ

Délivrance de faux tests Covid-19 au Bénin : Benjamin Hounkpatin met en garde

Benjamin DOUTE

Restitution des biens culturels au Bénin par la France : Emmanuel Kasarhérou échange avec la partie béninoise

Benjamin DOUTE

Leave a Comment

Nous utilisons les cookies afin de fournir les services et fonctionnalités proposés sur notre site et afin d’améliorer l’expérience de nos utilisateurs. Les cookies sont des données qui sont téléchargés ou stockés sur votre ordinateur ou sur tout autre appareil. En cliquant sur ”J’accepte”, vous acceptez l’utilisation des cookies. Vous pourrez toujours les désactiver ultérieurement. Si vous supprimez ou désactivez nos cookies, vous pourriez rencontrer des interruptions ou des problèmes d’accès au site." "En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales" "Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique." Accepter Lire la suite

Politique de confidentialité & Politique de Cookies