LE MATINAL
Actualités Sports

Professionnalisation du sport béninois : Talon multiplie les assauts

Le sport béninois, lentement et sûrement sera porté au pinacle. Cet objectif, le gouvernement de la rupture avec les ingénieuses initiatives sportives l’atteindra. D’année en année, les actions se multiplient pour la concrétisation du rêve de faire du Bénin une nation sportive professionnelle.

Le gouvernement de la Rupture a à cœur le développement du sport au Bénin. Ainsi  dans le but de favoriser sa professionnalisation et sa promotion, il a entrepris un vaste programme de construction d’infrastructures dont 22 stades omnisports de type communal, comprenant notamment des terrains de football, de basketball, de handball, de volley-ball, une piste d’athlétisme, un espace dédié aux arts martiaux, un bloc administratif et une salle de soins. A ce programme, s’ajoutent la réfection intégrale  achevée du stade Général Mathieu Kérékou, la réhabilitation de la pelouse et du système d’éclairage du stade Charles de Gaulle, ainsi que la réhabilitation du stade René Pleven. Pour soutenir cette dynamique de renaissance du sport professionnel, l’Exécutif a aussi engagé un programme en vue de la création de véritables clubs professionnels. « Aussi, dans le but de garantir une bonne répartition géographique des clubs, d’une part, et la bonne tenue des nouvelles infrastructures, d’autre part, est-il envisagé de procéder à la concession de certains stades aux grandes entreprises propriétaires de clubs professionnels. Ces entreprises en assureront l’entretien tout en permettant l’accès aux autres équipes et fédérations, contre redevances au besoin. A cet effet, à l’issue des discussions déjà engagées, il a été retenu que le stade René Pleven fasse l’objet d’une convention de mise à disposition et d’exploitation par la Caisse nationale de Sécurité sociale (CNSS) qui prendra en charge les coûts liés à sa réhabilitation et en assurera l’exploitation et l’entretien. Le Ministre des Sports poursuivra les discussions, suivant le même principe, en vue de l’affectation et/ou de la concession des autres stades communaux aux grandes entreprises propriétaires de clubs professionnels, » renseigne le conseil des ministres du 09 septembre 2020. Lancée le 02 juillet 2018, la construction des 22 stades omnisports dans plusieurs Communes du Bénin est à la date d’aujourd’hui  en phase finale. Le taux d’exécution sur l’ensemble    est  dans la fourchette de 90% à 100%.    D’ailleurs, en novembre 2020 le ministre Oswald Homéky a  donné déjà de l’assurance. « Le plus dur est derrière nous. Nous avons passé les 75% voire 80% de taux d’exécution sur l’ensemble. Il n’y a pas de stade qui soit en deçà de cela. Il y en a qui sont déjà à 90% voire 95 %. Il est évident que le délai rigoureux de fin novembre contractuel, ne sera pas tenu. J’ai regardé moi-même les stades de près, il y a encore des travaux de finition mais la bonne nouvelle, tout ce qu’il faut pour finir les stades est au Bénin. Il n’y a plus d’élément à importer par aucune entreprise. Il n’y a plus d’excuses liées au Covid, tout est déjà sur le terrain, les différents sites. Aujourd’hui nous sommes en train d’aller vers la phase de finalisation de ces stades avec la certitude que toutes les prescriptions techniques sont respectées», a-t-il expliqué.  Les stades concernés sont  concernés sont répartis en lot. Le lot 1 compte le stade de Djougou, Banikoara, Bembèrèkè, Kouandé, Malanville, Nikki et Tanguiéta. Le lot 2  est constitué les stades d’Abomey, de Covè, de Ouèssè, de Savalou et de Toffo.  Quant au lot 3, on distingue  les stades d’Aplahoué, de Comé, de Djakotomey, de Dogbo et de Grand– Popo. Tandis que  le  lot 4  concerne Adjohoun, Avrankou, Kétou, Ouidah et Pobè. Les travaux  effectués    principalement sont : la réhabilitation ou la construction de la clôture , l’aménagement d’aire de football en gazon synthétique, la construction de deux (02) tribunes de 1500 places, la fourniture et la pose de grille anti-hooligan, la construction d’une piste d’athlétisme de 08 couloirs, la construction d’aire de handball, la construction d’aire de jeu pour basket-ball,  la construction de centre de logement des encadreurs et agents d’entretien,  la construction d’un château d’eau avec forage d’une capacité de 27 mètres cubes et sur une hauteur de 9m, l’éclairage du stade et l’aménagement parking et espaces verts, etc.

 

L’institution des classes sportives

 

Outre  les infrastructures  sportives, le Gouvernement de la rupture  mise  sur la performance des athlètes tout  en passant par la pépinière.   C’est dans ce registre, il faut inscrire les classes sportives,  un vaste programme d’initiation progressive au sport à la base initié par le Ministère des sports et  prévu  dans le Programme d’Actions du Gouvernement « Bénin Révélé ».  Le lundi 2 octobre 2017, le programme est entré dans sa phase active. A cet effet,  le Ministre des sports Oswald Homeky a déployé  pour une  semaine dans les 77 communes du Bénin, les cadres du ministère  pour aller expliquer, sensibiliser davantage et faire adhérer tous les acteurs de la chaîne sportive au niveau des collèges et lycées à ce projet futuriste, novateur et inclusif ouvert à tous les jeunes garçons et à toutes les jeunes filles de la 6e en terminale des lycées et collèges publics et privés de notre pays.  L’occasion était pour ces émissaires de  remettre des fiches d’inscription aux responsables d’établissements. Ces fiches  ont été plus tard  transmises aux élèves désireux de s’inscrire dans ces classes sportives où ils pourront pratiquer des disciplines comme le football, le handball, le basket-ball, l’athlétisme et les arts martiaux.  Indiquons que sur l’étendue du territoire national il y a au total 89 classes sportives  et chaque commune en abrite une sauf Cotonou qui accueille 13.  Ces  classes,   constituent un point de rassemblement des élèves pour prendre part à une initiation progressive du sport à la base. En participant aux activités, ils révèleront  leurs  talents qui vont constituer des pépinières pour alimenter au final, les académies sportives et le monde professionnel.  Par le biais de ce programme  révélateur des talents, le gouvernement béninois   travaille ainsi à une occupation saine des apprenants  dans une certaine tranche horaire. Ce qui pourra   les aider à  pratiquer le sport  à volonté tout en étant à l’école.  Les jours retenus sont  les après-midi du mercredi et du vendredi ainsi que le samedi matin et accessoirement le dimanche matin.  Tout cela sous la houlette des encadreurs sportifs recrutés, formés et déployés.  A suivre, le directeur de l’office béninois du sport scolaire et universitaire Donald Alexis Acakpo, il y aura une spécialisation dans chaque classe sportive. L’élève désireux de s’inscrire dans la discipline du football par exemple ne recevra que des enseignements relatifs au football. Les enfants talentueux qui seront détectés dans chaque discipline sportive seront référés dans les académies du Bénin et pourront bénéficier à terme, d’une bourse pour aller se perfectionner à l’extérieur. Rappelons  que le gouvernement met tout en œuvre pour la concrétisation et la réussite du programme. La question sanitaire n’est pas occultée. Selon l’Exécutif, l’aspect sanitaire des enfants est pris en compte. Les infirmeries des centres retenus bénéficient d’un renforcement    qui permet aux  enfants de passer  systématiquement des visites médicales afin de s’assurer de leur aptitude à faire du sport. Les ressources adéquates sont déployées en conséquence.

 

Bienvenue Agbassagan

 

Related posts

Couverture maladie universelle et Papc : Le Bénin obtient 86 milliards de FCfa de la Bid

MARCUS KOUDJENOUME

Bureau béninois du droit d’auteur et des droits voisins : Plus de 10 000 œuvres piratées saisies en 2021

MARCUS KOUDJENOUME

Clivages nés de la modification de la loi sur la santé sexuelle et de la reproduction : Vlavonou appelle à la réconciliation

MARCUS KOUDJENOUME

Laisser un commentaire

Nous utilisons les cookies afin de fournir les services et fonctionnalités proposés sur notre site et afin d’améliorer l’expérience de nos utilisateurs. Les cookies sont des données qui sont téléchargés ou stockés sur votre ordinateur ou sur tout autre appareil. En cliquant sur ”J’accepte”, vous acceptez l’utilisation des cookies. Vous pourrez toujours les désactiver ultérieurement. Si vous supprimez ou désactivez nos cookies, vous pourriez rencontrer des interruptions ou des problèmes d’accès au site." "En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales" "Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique." Accepter Lire la suite

Politique de confidentialité & Politique de Cookies