LE MATINAL
Actualités Société

Règlementation du transport routier au Bénin : L’avant-projet du décret actualisé en pré-validation

La ville de Grand-Popo accueille depuis hier, jeudi 15 juillet 2021, un atelier de pré-validation de l’avant-projet de décret actualisé portant réglementation du transport routier en République du Bénin. Organisé par l’Agence belge de développement avec la collaboration du Ministère des infrastructures et des transports à travers la direction des transports terrestres, l’atelier vise à renforcer le cadre réglementaire du transport routier au Bénin.

Le décret 79-109 du 15 mai 1979 réglementant le transport routier au Bénin date de 42 ans. Il est caduc et ne répond plus aux exigences modernes en matière de développement du transport routier. C’est pour corriger cette anomalie que le Ministère des infrastructures et des transports a bénéficié de l’appui financier de l’Agence belge de développement (Enabel) à travers le Projet d’appui au développement du secteur portuaire (Pasport) pour actualiser le document. L’atelier de pré-validation du décret actualisé qui se tient à Grand-Popo du jeudi 15 au vendredi 16 juillet 2021 vise d’une part selon le directeur du transport terrestre Didier Yayi, à examiner le rapport des consultants commis pour l’actualisation du décret sus-cité, et d’autre part, à faire des observations sur le document qui seront transmises aux consultants pour parfaire le document. Clarifiant la tenue des assises de Grand-Popo, l’assistant technique de l’Agence belge de développement (Enabel), Jérôme Oza, dira que c’est dans le cadre du nouveau portefeuille de coopération bénino-belge que sa structure a initié le Projet d’appui au développement du secteur portuaire (Pasport). « Ce projet ambitionne de contribuer à l’amélioration de la compétitivité du Port de Cotonou dont l’importance pour l’économie béninoise n’est plus à démontrer », a-t-il déclaré. Poursuivant, il a ajouté que dans la dynamique des réformes opérées par le gouvernement, ce projet apparait très important pour Enabel par ce qu’il concerne un décret qui date de 42 ans, dans un environnement où ce genre de cadre réglementaire est actualisé au fur et à mesure. Pour le secrétaire général adjoint du Ministère des infrastructures et des transports, Urbain Tchiakpè, partout dans le monde, le transport occupe une place importante dans le développement et plusieurs pays ont marqué leur développement à travers l’exploitation efficace des infrastructures de transports et des services y relatifs. « C’est pourquoi, la vision de développement du secteur des transports est de faire évoluer le Bénin, aujourd’hui pays de transit, vers une plateforme de services logistiques et d’exploitation, en le dotant entre autres, d’un système intégré d’infrastructures et de services de transport performants constitue un défi majeur à relever à tout prix », a-t-il confié. Et d’ajouter : « malheureusement, force est de constater que le sous-secteur du transport routier reste caractérisé par un déficit de professionnalisme, une forte présence de l’informel, la vétusté des matériels de transport, et l’insuffisance d’infrastructures connexes au transport routier. Cette situation qui ne favorise guère l’atteinte de l’objectif global assigné à notre secteur constitue une préoccupation majeure qui focalise l’attention de tous ». Durant les deux jours de travaux, les participants vont donc passer au peigne fin les différentes dispositions contenues dans l’avant-projet de décret et dans ses arrêtés d’application en vue de leur amendement. Signalons que le Projet d’appui au développement du secteur portuaire (Pasport) de l’Agence belge de développement (Enabel) vise à contribuer à l’amélioration de la compétitivité du Port de Cotonou. Pour ce faire, il ambitionne d’impacter positivement tous les maillons de la chaîne logistique portuaire, de l’arrivée du navire dans les eaux territoriales béninoises à la livraison des marchandises au destinataire. Pour un Port ayant pour grand débouché l’Hinterland et le Nigéria, la route prend toute une importance dans l’acheminement des marchandises vers les clients.

Related posts

Les objectifs du système passés en revue – Quotidien Le Matinal

admin

Hémel Guérin reçoit l’onction divine – Quotidien Le Matinal

admin

Filière avicole : Les mesures du gouvernement pour contrer la grippe aviaire

MARCUS KOUDJENOUME

Laisser un commentaire

Nous utilisons les cookies afin de fournir les services et fonctionnalités proposés sur notre site et afin d’améliorer l’expérience de nos utilisateurs. Les cookies sont des données qui sont téléchargés ou stockés sur votre ordinateur ou sur tout autre appareil. En cliquant sur ”J’accepte”, vous acceptez l’utilisation des cookies. Vous pourrez toujours les désactiver ultérieurement. Si vous supprimez ou désactivez nos cookies, vous pourriez rencontrer des interruptions ou des problèmes d’accès au site." "En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales" "Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique." Accepter Lire la suite

Politique de confidentialité & Politique de Cookies